5 conseils pour bien apprendre l’allemand

L’allemand, de prime abord, peut paraître difficile pour un apprenant francophone avec toutes les déclinaisons et les difficultés grammaticales. Toutefois, l’allemand est comme toutes les langues, très apte à l’apprentissage. Voici quelques conseils pour vous aider à apprendre l’allemand rapidement comme n’importe quelle autre langue. Prêt pour l’aventure germanique ?

1. Apprendre de nouveaux mots dans leur environnement naturel

Ne vous inquiétez pas face à la grammaire allemande, la langue devient beaucoup plus facile une fois que vous avez escaladé les premières montagnes conceptuelles. Pour faire simple, oubliez un peu la grammaire française et concentrez-vous sur le vocabulaire et la grammaire en allemand. Apprenez toujours les mots et les expressions dans leur environnement naturel, dans des phrases en prenant en compte certaines nuances.

2. Faire attention aux modaux

Quel sont les verbes modaux et pourquoi sont-ils si intéressants ? Les verbes modaux sont les verbes qui expriment des idées de possibilité, de permission, de désir et d'obligation. Tout comme en anglais, les verbes modaux allemands s'associent à l'infinitif, et ils peuvent vous donner un fort degré d'aisance dès le début. C'est pour cela qu'ils sont si cool. Si vous apprenez la conjugaison de ces verbes ainsi que certains des verbes les plus souvent utilisés, vous serez en mesure d'exprimer un large éventail de choses.

3. Découragement n’est pas allemand…

Vous allez entendre beaucoup de commentaires autour de la langue allemande : « il y a 16 façons de dire « le » », « les mots se terminent de la même façon », etc. Ne prêtez pas l’oreille à tout cela, ce sont des détails souvent insignifiants, une fois plongé dans l’apprentissage tout devient de plus en plus clair. Ces commentaires, c’est un peu comme les verbes irréguliers en anglais, dans les faits, ils ne sont si monstrueux que cela.

4. Comprendre l’usage des prépositions

Les prépositions sont généralement de petits mots (on, in, at, under, over) qui introduisent des phrases prépositionnelles indiquant l'heure, le lieu et la direction. Ce sont des petits bonhommes de petite taille qui causent souvent de la confusion chez les apprenants de nouvelles langues. Les prépositions allemandes peuvent aussi être un peu contraignantes, mais un étudiant anglophone de l'allemand ne trouvera pas leur usage si étranger comme un étudiant français ; de la même manière que le verbe phrasé en anglais, les prépositions ajustent le sens des phrases. Rappelez-vous donc, lorsque vous rencontrez les prépositions, n'oubliez pas d'apprendre les cas qu'elles régissent, leur contexte grammatical, afin d'éviter un péril classique de la langue allemande dès le début !

5. Faîtes-vous une idée de la façon dont la langue fonctionne

Les conseils ci-dessus sont assez lourds en grammaire, mais l'allemand est rempli de grammaire lorsque vous commencez. Aussi résistant que vous puissiez être, la langue vous transformera probablement en geek grammatical. Les concepts ne sont pas compliqués, mais les utiliser à la vitesse de la parole l'est. Cela demande de la pratique : répétez des phrases, inventez des histoires miniatures sous la douche, chantez à voix basse sur le chemin du travail. Vous commencerez à intérioriser les règles et, soudainement, des phrases semi-automatiques sortiront de votre bouche.