Nos 10 conseils pour apprendre à parler italien

Ça y est ! Vous êtes enfin décidé à entamer une formation pour parler italien ? Parfait. En plus d’être musicale, romantique et relativement proche du français, l’italien est une langue intéressante, notamment si vous exercez dans le tourisme ou si vous êtes amoureux de l’Italie. Dans cet article, nous vous proposons un ensemble d’astuces pratiques qui vous permettront d’apprendre l’italien très rapidement de façon progressive.

1. Ne vous attendez pas à être parfait

Pouvez-vous vous rappeler quand vous avez appris à faire de la bicyclette ? Avez-vous roulé parfaitement dès la première fois que vous vous êtes assis sur le siège ? Lorsque vous apprenez une nouvelle langue, attendez-vous à faire des erreurs et ne soyez pas gêné par vos approximations.

2. Travaillez l’écoute pour développer une "oreille" pour l'italien

Rappelez-vous que la langue est d'abord et avant tout un exercice de communication orale. Un alphabet écrit n'est qu'une collection de symboles utilisés pour représenter les sons de la langue, et on ne peut pas s'attendre à ce qu'il capture toutes les nuances du son et de l'intonation. Essayez de développer la « bonne oreille » pour l'italien. Une façon facile et amusante de le faire est d'écouter de la musique italienne et de regarder des films italophones.

3. Pratiquez, pratiquez et… pratiquez

La seule façon d'apprendre à parler une langue, c'est de... PARLER. Vous pouvez étudier pendant des années et maîtriser toutes les règles de grammaire, mais si vous ne vous exercez pas à parler, vous ne parlerez jamais comme vous le voulez. Lorsque vous vous exercez à parler, n'oubliez pas de le faire à voix haute, au volume normal de la conversation.

4. Soyez cohérent et organisé

Pour vraiment apprendre une langue, il faut du temps et de l'engagement. La cohérence est de loin le facteur le plus important. Si vous pouvez consacrer une vingtaine de minutes par jour, presque tous les jours, vous aurez beaucoup plus de succès que si vous « bricolez » pendant une heure ou deux, mais seulement sporadiquement.

5. Parlez-vous !

Lors de l'apprentissage d'une langue étrangère, il est courant que les compétences d'écoute se développent plus rapidement que les compétences d'expression orale, laissant l'apprenant dans la situation que l’on connait tous : comprendre mais ne pas pouvoir répondre. Une bonne façon de surmonter ce problème est de vous parler à vous-même autant que possible. Parce qu'il n'y a personne d'autre autour de vous, vous ne serez pas alourdi par l'inhibition qui pèse si souvent sur l'étudiant débutant !

6. Utiliser des cartes flash

L'un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner est de fabriquer et d'utiliser des cartes flash. Faites des cartes assez petites pour être facilement transportables, et écrivez le mot en français d'un côté et en italien de l'autre. Assurez-vous d'avoir TOUJOURS ces cartes avec vous. De cette façon, vous pouvez passer le temps « perdu » (faire la queue, attendre l'autobus, attendre le début des cours, etc.) et le transformer en temps d'étude productif. Même si vous n'avez que quelques minutes, vous pouvez l'utiliser pour étudier quelques cartes flash.

7. Étiquetez votre environnement

Faites des étiquettes pour les « objets » partout dans votre maison. Par exemple : cucina (cuisine), porta (porte), finestra (fenêtre) etc. Ne retirez les étiquettes qu'après avoir maîtrisé le vocabulaire. Cette technique marche à tous les coups et elle permet à notre mémoire de se rappeler continuellement des mots du quotidien.

8. Soyez patient

Les progrès dans l'apprentissage des langues ne suivent pas une courbe linéaire. Vous ne pouvez pas vous attendre à faire le même progrès jour après jour, semaine après semaine. Il se peut que vous vous trouviez parfois en difficulté. Ne vous laissez pas décourager. Il est normal d'atteindre des plateaux dans vos progrès d'apprentissage. Si vous vous trouvez « coincé », essayez de passer du temps à revenir en arrière et à revoir des choses que vous connaissez déjà bien. Souvent, cela vous aidera à vous préparer à passer au niveau suivant.

9. Trouver un partenaire

Essayez de trouver un locuteur natif qui peut être votre interlocuteur attitré. Cela peut être votre plus grand atout et vous pouvez peut-être aussi fournir de l'aide à votre partenaire dans votre langue maternelle.

10. Lire à haute voix

Essayez de lire à haute voix. Vous obtiendrez tous les avantages de la lecture, et vous obtiendrez une très bonne pratique de la prononciation. En fait, en tant que débutant, vous devriez lire à haute voix autant que possible. C’est d’ailleurs un bel exercice de confiance en soi.